Benjamin Schoos

« china man vs chinagirl »
(Freaksville Record)
Nous avions découvert cet artiste belge en 2007 avec « L’homme libellule », signé de son alias Miam Monster Miam (chronique dans Longueur d’Ondes numéro 42). Officiant aussi sous son propre nom, Benjamin Schoos livre ce trésor mélodique pop et racé, où apparaissent des invités de marque. Quel plaisir d’entendre la voix de Laetitia Sadier (Stereolab) dans « Je ne vois que vous », chanson fraîche, pétillante, désarmante… Plus loin, le parolier Jacques Duvall (avec Marc Morgan) signe « Le combat », électro pop optimiste, sautillante, avec envolées lyriques, synthés aériens. Il y a aussi ce double hommage sublime au poète surréaliste aventurier Arthur Cravan (1887-1918) et au boxeur noir américain Jack Johnson (1878-1946, consacré par Miles Davis en 1970). Il est question de boxe, de catch, d’amour, de haine ; s’affrontent des hommes, des femmes, dans un décor de roman noir ou plus « fleur bleue »… Le combat est aussi contre soi-même.
www.benjaminschoos.be

Elsa Songis



© 2012 - 2014  Longueur d'Ondes - Design par Shake Studio & Iconoclaste