John Morillion

« Love it all »
(3L / MVS)
Une bonne reprise, rien de mieux pour se faire connaître. Avec ce « The drugs won’t work » de The Verve, ce jeune Français à l’allure très américaine avait visiblement tapé juste. Il confirme avec ce premier album un talent très anglo-saxon. Sans artifice, il dévoile ses propres compositions, des ballades parfois intimistes, parfois énergiques. Le morceau titre, « Love it all » avec double voix dans le refrain et couplet au phrasé haché, est un concentré de son savoir-faire. La guitare se fait dansante et emporte tout sur son passage. Alors on se laisse séduire par les belles mélodies de « Fancy car » ou de « Scream it as you mean ». « Rat in the trap » offre un beau moment apaisé avant de basculer dans un groove gentiment balancé. La guitare et la voix restent les deux armes fatales de ce cow-boy solitaire. John Morillion nous le prouve avec ferveur en ajoutant quelques belles trouvailles sonores afin de casser la monotonie qui pourrait s’installer. Une musique pour faire danser les filles.
johnmorillion.com

Patrick Auffret



© 2012 - 2014  Longueur d'Ondes - Design par Shake Studio & Iconoclaste