DJ OIL

« Black notes »
(Discograph)
On retrouve l’empreinte de Troublemakers, mais le trait s’est noirci… « Black notes » est le premier album en solitaire de DJ Oil, membre de ce groupe disparu auteur de l’inoubliable « Doubts & Convictions » (2001). C’est une ambiance, un carnet de voyages : on y incante, on y sample, on y croise la voix de Blackalicious (« Black notes », « Rock hit ») comme la flûte enchanteresse de Magic Malik (« Give me luv », « Charlie C. », « Ingrid tapes »). Le disque du musicien marseillais, connu à la ville sous le nom de Lionel Corsini, pioche dans la black music, de racines africaines en mutations urbaines. Entre inspiration house et procédé hip hop, il insère un extrait d’interview de l’un des précurseurs du free jazz (« Alix in Ornette land ») ou la verve déposée d’un slammeur de Chicago (« It’s a teenage thang »). L’ensemble tisse ainsi une histoire de groove en onze morceaux à la fois planants et initiatiques.
www.discograph.com/oil

Thibaut Guillon




© 2012 - 2014  Longueur d'Ondes - Design par Shake Studio & Iconoclaste