BIGBLAST

« All saviours »
(Craze Records)
Emi est la nouvelle belle au cœur d’un combo punk hardcore qui « envoie grave ». Pas facile de changer en même temps de chanteuse et de bassiste, mais pour le coup, c’est plutôt réussi. Fort d’un nouveau line-up efficace, ces cinq-là ont décidé de capitaliser leur expérience scénique et un premier EP enregistré en 2008 avec ce premier album véritablement efficace. Les voix qui se répondent parfois (« Hostage in our own world ») ou les chœurs agressifs rendent encore plus attractive la touche féminine, surtout lorsqu’elle se complète de beaux accords mélodiques. Tous les textes sont en anglais et visiblement bien engagés, à moins que ce ne soit… enragés ! Quant à la musique, elle ne pourra que séduire les amateurs de rythmiques tendus et de riffs ravageurs balancés à 100 à l’heure la plupart du temps. Un titre comme « 36°N138°E » se montre néanmoins plus maîtrisé sans pour autant s’affirmer comme le slow de service, loin s’en faut…
www.bigblast.fr

Patrick Auffret




© 2012 - 2014  Longueur d'Ondes - Design par Shake Studio & Iconoclaste