CAPTAIN KID

« 67 songs »
(Savoury Snacks / Discograph)
On ne le dirait pas, mais ce Captain-là est bien français. Sébastien Sigault, parisien, cultive une passion pour les mélodies mélancoliques. Ce premier album contient le single « We & I », la musique d’une pub pour la célèbre banque à l’écureuil, dans toutes les têtes depuis un an. L’album est à cette image. Portées par des références pop évidentes (de The Divine Comedy à Paul Simon) et une instrumentation souvent minimaliste, ces chansons épurées sont autant de pierres précieuses faites d’arpèges et de mélodies. Composés à la guitare, soutenu par un ukulélé et une voix chaleureuse, les douze titres, tous en anglais, de cet album (et pas les 67 comme semble l’indiquer le titre trompeur) imposent un univers folk urbain qui, quand il ne déprime pas, sait aussi se faire gentiment entraînant. L’ensemble manque quand même d’un brin de folie pour être complètement convainquant, mais ces douces ballades portent en elles le spleen suranné de la campagne anglaise par temps de pluie.

Patrick Auffret




© 2012 - 2014  Longueur d'Ondes - Design par Shake Studio & Iconoclaste