GRIMOON

« Le déserteur »
(Macaco Records)
Solenn Le Marchand, entourée de talentueux musiciens, interprète huit titres pop-rock aux atmosphères variables, glissant progressivement vers une tension toujours plus palpable. Un témoignage recueilli sur la Seconde Guerre mondiale aura eu pour effet de l’inspirer pour écrire des textes y ayant traits, dévoilant sa noirceur sous bien des angles : entre les « Souvenirs » marqués et « Les démons du passé » toujours surgissant, elle rend un hommage au « Monument aux déserteurs », « un monument contre la guerre », puis s’approche de la mort avec « La montagne noire » pour finir avec le douloureux « Tango de guerre », échappatoire désespéré. Au fil de l’album se profile ainsi un rejet dégoûté accentué par les envolées puissantes et saisissantes des nombreux instruments, guitares, synthé, percus, violon, clarinette et trompette entre autres. L’énergie et la clarté musicale des morceaux contrastent avec la dureté des paroles, constituant un équilibre appuyé et paradoxal.
www.grimoon.com

Mélodie Oxalia



© 2012 - 2014  Longueur d'Ondes - Design par Shake Studio & Iconoclaste