PACO VOLUME

« Massive passive »
(Discograph)

Pas facile de distinguer le vrai visage de ce garçon caché derrière un passe-montagne. Pourtant la lumière, il l’a croisée en 2009 avec la sortie de son premier LP « Manhattan Baby » qui avait remporté un certain succès d’estime. Paco Volume aime à l’évidence brouiller les pistes, effacer ses empreintes et nous laisser coi. Preuve en est ce premier titre, « Yallah shalom », qui emprunte les guitares fuzzées des Thugs avec cette voix claire et pop mise en avant. Rien à voir avec le titre suivant, hymne pop-rock de stade en devenir où le chant s’approche de Dave Grohl ! Pro dans l’art de changer de costume, Paco Volume s’approprie par la suite d’efficaces morceaux pop-rock où on l’imaginerait bien dans la peau de Bryan Ferry (« Galaxy of stars ») ou Jarvis Cocker (« Darling »). Le disque finit cependant par s’essouffler sur les trois derniers titres, ne parvenant pas à trouver le même mordant malgré un travail d’orfèvrerie pop toujours aussi précis.
myspace.com/pacovolume

Damien Baumal




© 2012 - 2014  Longueur d'Ondes - Design par Shake Studio & Iconoclaste