Primavera Sound Festival


Barcelone, du 30 mai au 2 juin 2012
Bite à l’air en fin d’après-midi au 2e étage d’un bus impérial siglé Redbull, un guitariste des Blacklips se soulage sur le public. Bientôt, une fan montre ses seins. L’un des premiers concerts de cette édition, à l’entrée du site, en donne également le ton : rock’n’roll ! Durant trois jours ensoleillés et trois nuits particulièrement douces, le grand rendez-vous printanier des musiques indépendantes a rassemblé environ 40 000 personnes chaque soir pour un total de 201 concerts sur les huit scènes du Forum. 69 autres shows ont eu lieu dans la ville.

Journée à la plage et soirées chaudes font du Primavera Sound un festival unique à la magie sans cesse renouvelée. Les spectateurs, étrangers à 40% et en provenance de 43 pays (essentiellement l’Angleterre, la France et l’Italie), y lancent la mode de l’été. 2012 se fera en short ou en jean, délavé de préférence. Porté court sur la fesse, il met en valeur les rondeurs et/ou les jambes longilignes des belles étrangères et des jolies Espagnoles. Un festival sexy en diable et arrosé de grandes bières servies par des vendeurs ambulants dans des gobelets non recyclables.

L’offre musicale, sur dimensionnée, impose des choix impossibles sur un site toujours plus étendu. Au-delà du show de The Cure, qui a marqué à jamais les annales en jouant trois heures, retenons de cette édition le retour réussi de Mudhoney, le show énervé et concerné de Refused, le nouveau carton taquin et puissant de Shellac, la magie décalée de Dominique A, http://www.dominiquea.com/ l’ensorcelante douceur de The XX ou encore, pour finir, l’énorme prestation de Justice.

Loin des festivals photocopiés de France, le Primavera a affirmé cette année encore un caractère sans égal récompensé par une augmentation de sa fréquentation malgré l’absence mal remplacée de Björk. Mais le nombre de concert est tellement important, l’atmosphère tellement conviviale que la fête perdure toujours par-dessus tout à Barcelone.

Patrick Auffret et Johann Pasquier




© 2012 - 2014  Longueur d'Ondes - Design par Shake Studio & Iconoclaste