The Sainte Catherines

The Saintes Catherines - Photo : Michel Pinault
Club Soda (Montréal) le 27 avril 2012
En novembre 2011, l’un des plus influents et célébrés groupes punk québécois annonçait sa mort imminente. Nommé d’après l’artère principale qui traverse le centre-ville de Montréal, le sextuor d’une douzaine d’années, cumulant cinq albums studio sur diverses étiquettes et plus de 700 concerts donnés dans 14 pays, a offert son ultime spectacle vendredi dernier.

Les amateurs se sont présentés en grand nombre pour l’enterrement professionnel des six magnifiques. « Pour la dernière fois, on est les Sainte Catherines de Montréal », a annoncé le chanteur Hugo Mudie alors que le groupe démarrait « Chub-E & Hank III/Vimont Stories, Part II ». La foule les accompagnait sans se faire attendre et chantait en chœur, le poing en l’air, avec les gars. Le ton de la soirée était donné ; les spectateurs et le groupe ne feraient qu’un. Les applaudissements venaient autant de la foule que des membres sur les planches.

Leur répertoire complet a été passé en revue, en donnant la part du lion au dernier album « Fire Works » et au classique « Dancing for Decadance ». 25 morceaux ont défilé dans nos oreilles en une heure trente pour cette grande fête finale où tout le monde, tant sur scène que dans la salle, s’amusait fermement.

Beaucoup de dédicaces spéciales en cette soirée émotive, mais pas trop nostalgique; les fans, les membres passés, les collaborateurs, le père de l’un, le frère de l’autre et The Hunter (à qui ils tendaient le flambeau). Durant « I’ll Miss the Boys », Mudie en a profité pour aller chanter avec chacun des musiciens et on ressentait bien la fraternité qu’ils entretenaient.

« La prochaine parle de ne pas vouloir arrêter, mais toute bonne chose a une fin », nous a finalement prévenu Mudie avant la dernière pièce du rappel, « Reinventing Ron Hextall  [I Don't Want To Say Goodbye] ». L’apothéose de la soirée arrivait, alors que toute la bâtisse était remplie de ce sentiment du devoir accompli. « Merci beaucoup » ont été les derniers mots adressés au public par le chanteur du maintenant défunt groupe The Sainte Catherines. R.I.P.

Site de l’artiste : www.saintecatherines.com

Texte : Eric Bertrand
Photos : Michel Pinault




© 2012 - 2014  Longueur d'Ondes - Design par Shake Studio & Iconoclaste