Public Lover« A broken shape of you »
(Telegraph / La Baleine)
Une Rennaise, Ninca Leece, chanteuse de jazz expérimental, et son mari américain, le producteur Bruno Pronsato, forment ce duo romantique installé à Berlin, ville cosmopolite par excellence. La voix de la Française se pose délicatement sur les rythmiques techno douces. C’est particulièrement audible sur « Under your tongue » ; tout ici est fragile, comme en translation. « What she shaw » est également très réussi avec cette voix de cristal qui se pose sur des notes égrenées gouttes à gouttes. Le long aboutissement de deux parcours artistiques en fusion aboutit donc à une belle alchimie, une pop électronique enjôleuse et atmosphérique. Après avoir sorti deux maxis très remarqués, l’un à Berlin (« Musique d’hiver pour l’été »), l’autre à Paris (« Naked figures »), le duo devrait acquérir une place de choix dans cette capitale des musiques électroniques qu’est devenue Berlin.
www.thesongsays.com/artists/public-lover

Patrick Auffret


Publié le