Besnard Lakes - RoaringCet excellent groupe indépendant de Montréal tire son nom du lac Besnard situé dans le nord de la Saskatchewan. Leur troisième album est sorti l’an dernier (voir ci-dessous notre chronique publiée dans le magazine). Et ils seront en Europe en décembre. Ne les ratez pas ! 1er décembre : Stockville Munchestein, Bâle (Suisse), 2 décembre : L’Usine, Genève (Suisse), le 3 décembre : La Maroquinerie, Paris.

Notre chronique : « The Besnard Lakes are the roaring night »
Un condensé de rock mélodique, ténébreux et chargé caractérise le troisième album du groupe mené par le chanteur Jace Lasek et son épouse, Olga Goreas. Dès l’introduction instrumentale, on leur reconnaît cette composition singulière, sombre mais puissante, qui invoque un univers cinématographique, comme dans « Land of living skies Pt.2 : The living skies » ou « Albatross ». Un monde animé par les guitares électriques planantes, les pianos mélancoliques et les voix aériennes, énergisés par une batterie solennelle. La voix féminine rééquilibre l’ensemble, en apportant douceur et clarté aux solos saturés des guitares. Les morceaux sont longs et il est parfois difficile de déterminer quand ils commencent et se terminent, mais cela n’enlève rien au charme de cet album, qui s’apprécie comme une entité…

Léna Tocquer


Publié le