For Heaven's Sake“Paha sapa / Mako sika”
(Autoproduit)
“Les grands voyageurs […] ne respectent pas les consignes”, chantait Bashung. Il en est de même pour Guillaume Nicolas, l’homme derrière le projet For Heaven’s Sake. Insatiable nomade, il trace des diagonales à travers les continents. De ses périples il ramène des instruments traditionnels qui viennent nourrir sa musique : bouzouki, sitar, banjo, mandoline, tambour de procession amérindien, et tant d’autres dont il connaît à peine le nom. Derrière le dénominateur commun “rock prog”, Guillaume Nicolas déroule une pelote musicale tressée de sonorités américaines, indiennes et orientales. Quelques langues lointaines s’invitent même dans les textes : “Paha sapa / Mako sika” signifie en cheyenne : “Terres maudites / Terres promises”. For Heaven’s Sake est un libertaire. Ses compositions s’affranchissent du carcan couplet / refrain pour prendre la forme d’un carnet de route émaillé de rencontres mystérieuses.
www.forheavenssake.fr

Camille Larbey


Publié le