Nyna Valès“Je m’anime”
(Les Disques en Chantier)
Second opus pour le duo nantais, fruit de la collaboration entre l’interprète Nathalie Carudel et l’auteur-compositeur Yann Savel, nouvelle occasion de plonger dans une texture musicale au carrefour de la pop, de la bossa et du jazz. Tenant du concept-album par son propos : une journée d’une jeune trentenaire s’adonnant à la confidence sur des sujets aussi divers que les rêves (“Rêves inaccessibles”), l’onanisme féminin (“Je m’anime”), les fluctuations de moral (“Mon encéphale”), le manque de temps (“Tout ce que j’ai à faire”)… Au terme de la journée, épuisée, elle s’endort (“Lassée la nuit”). Nous plongeons alors au cœur de son sommeil et suivons ses pérégrinations nocturnes, symbolisées par le “Final onirique” longue pièce musicale riche en digressions jazzy… S’affranchissant des formats stéréotypés et de l’air du temps, Nyna Valès (anagramme de Yann Savel) impose son répertoire sophistiqué, avec sensualité et beaucoup de sensibilité.
cheznyna.free.fr

Alain Birmann


Publié le