Supernormal« Sternfest hit-parade »
(Autoproduit)
S’il est des cowboys 90’s irréductibles, ce sont eux. Cette bande-son de rêve pour fantasmes sur l’Amérique indie-rock et sadcore a été imaginée à Bordeaux par le multi-instrumentiste Cecil qui laisse le micro à Laurent (Fandor) et la basse-batterie à Benoît et Mathieu. Immergées dans des paroles surréalistes, écrites en français et en anglais, les chansons ont toutes un parfum de rock faussement naïf. Les arrangements et instrumentations ne cessent de varier les nuances. Du « Fast cars » sur un tempo étrangement mélancolique, à des pépites follement power-rock (« Would I be that stupid », « Where’s my hoodie »), on a déjà craqué. Alors quand arrive « À l’océan », on bat joyeusement des mains sans même s’en rendre compte. L’effet revigorant est renversé délicatement par les vertiges donnés par des ballades. L’album croise ainsi divers accents, passant avec brio du sourire béat aux douces étreintes. myspace.com/supanormal

Béatrice Corceiro


Publié le