Alexandre Désilets "La Garde"« La garde »
(Maisonnette / Select)
Le lauréat québécois du Prix Félix Leclerc de la Chanson 2009 présente son deuxième album. Placé sous le signe de l’ambivalence, il navigue entre mélancolie et désillusion (textes de « J’oublierai » et « Les prévisions »), chaleur des mélodies entêtantes et fraîcheur des sons électroniques, entre claviers, samples et percussions. Un contraste que la pochette aux tons gris et jaune reprend. La pièce « À pas de géant » sera probablement celle qui s’emparera la première de votre oreille. Un air de déjà entendu puisque Désilets a doté de paroles le thème instrumental du film québécois « Le baiser du barbu », qu’il avait composé pour l’occasion. Chacun construira ses images à l’écoute de ces dix chansons, même si certaines ont tendance à rompre l’élan de l’ensemble (« À moitié fou », « Le repère », « Si loin »). www.alexandredesilets.com

Léna Tocquer


Publié le