« Whatever you want »
(Groovy ! / Anticraft)

De ce premier album se dégage une simplicité savoureuse. La chanteuse Valentine Derreumaux écrit ses textes en anglais, à l’image de son inspiratrice Fiona Apple, et s’amuse à faire trébucher harmonieusement les syllabes. Entourée d’un pianiste, d’un guitariste, d’un bassiste et d’un batteur, elle laisse les influences de ses musiciens s’apposer à ses mélodies. On vogue ainsi entre le funk, le reggae, le blues ou le folk sur un fond à la tonalité pop-rock. Les quinze morceaux de l’album ont une diversité qui rend l’ensemble bien équilibré : il y a des balades douces et intimistes, des chansons colorés aux rythmes entrainants, d’autres encore rageurs et révoltés, sans jamais être tout-à-fait sombres. Valentine fait parfaitement danser sa voix pour éviter de tomber dans une noirceur mélancolique et l’énergie en ressort nettement grandie. Subtilement lancinant et chaleureux, l’album mêle la grâce à l’agréable. www.valentines-day.fr

Mélodie Oxalia



Publié le