« Le vrai et le faux »
(La Tribu / Dep)

Jérôme Minière connaît la chanson. Après cinq albums, le Montréalais d’adoption né en France (Orléans), offre toujours de la chanson pop de qualité, finement ficelée, qui soigne autant les textes que la musique. Pour « Le vrai et le faux », Jérôme Minière porte une réflexion tout en auto-dérision sur l’industrie de la musique et des pirouettes obligatoires auxquelles doivent se soumettre les musiciens afin de toucher leur public. Si le propos est dense, la livraison reste légère. Même plus, Minière livre ici son album le plus accessible, frais à souhait, profondément pop, et même dansant, pour lequel il a invité pour l’histoire d’une chanson Albin de la Simone au clavier, le chanteur d’origine congolaise Ngâbo et la chanteuse Bïa. Authentiquement réussi. www.jeromeminiere.ca

Sarah Lévesque


Publié le