« Escroc »
(ICI Label / Mosaic)

Ce nom de groupe ne vous dit rien ? C’est normal, c’est Chupa Chuva qui vient de changer de patronyme. L’explication : une crise de la trentaine avancée et une soudaine envie de se renouveler et donc de changer d’appellation. Et puis, ils en avaient un peu marre d’être pris pour des vendeurs de sucettes… Avec l’album « Escroc », le décor est posé : ils affirment leur talent musical tout en conservant un minimum d’autodérision, une pointe de reggae et un savant mélange de valse et de rock (« Abbesses »). Leur esprit réaliste et terre-à-terre est apprécié (« Heureux », « Chanson d’amour »), tout comme leur fantaisie abracadabrante (« Saoul », « Escroc »). Un jeu théâtral digne de petits génies. Autre réjouissance à noter : si vous achetez un album, une boisson est offerte dans les points de vente indiqués sur le site du groupe. Ceci n’est pas une publicité mensongère. Une solution à la crise du disque peut-être ? www.chezarnold.fr

Marilyne Clarac


Publié le