Eponyme
(Autoprod)

Eminent critique rock, alter-ego bordelais de son pote parisien Patrick Eudeline, Scarzello a publié avec son égérie Lys Régor plusieurs opus entre rock et cabaret. Avec le Slow Motion Orchestra, il mène un quintette à tendance langoureusement jazzy, le saxo en moins. Le trio guitare-basse-batterie assure le tempo, lui pose sa voix chaude et porte haut une posture dandy désinvolte. Il y a du Dutronc, dans le timbre comme dans l’attitude. Diva des temps modernes, artiste pluridisciplinaire, Lys l’accompagne à la manière d’une Catherine Ringer… Les deux voix se répondent avec envie. Le résultat, gentiment pop, a une nonchalance assumée. Hommage à Alain Pacadis (l’ancien night-clubber de Libération), l’excellent “Aladin” se détache, tout comme le poignant “Le dernier des tailleurs de pierre”, vibrant hommage aux âmes perdues de la punk attitude. Le reste est plus anecdotique, plus gentil, aussi à l’image du voyage lunaire des “Sélénites”. myspace.com/scarzellolys

Patrick Auffret


Publié le