“Huis-clos”
(Dezordr Records)

“Huis-clos”, pièce sonore post-Psykick Lyrikah de mr.teddybear, asticote la conscience entre rêve et éveil, sans cauchemars. Sur quel pied y danser ? Aucun, car les rythmes multiples restent langoureux, à part le dubby “L’œil du cyclone”. Les Américains de Swans, Cocteau Twins, This Immortal Coil, toute l’écurie du label anglais spécialiste de la cold wave 4AD, trouveraient des accointances avec ces notes-là, débarrassées néanmoins des oripeaux gothiques. Plus loin “Pour l’instant” flirte avec le spleen de Mark Hollis (ex-Talk Talk). De vrais instruments achalandés avec précision rendent délicat, mais prégnant le propos musical. “L’Enfer, c’est les autres” entendait-on chez Sartre, la version homonyme de mr.teddybear dialogue plutôt avec Humanité et nous réconcilie avec elle. La jaquette en tissu orné de dorures contrastant avec le personnage au masque à gaz à l’intérieur, en constitue l’écrin idéal. Pourvu que ce “Huis-clos” s’ouvre à une vaste audience ! myspace.com/mr.teddybear

Vincent Michaud

Lire l’interview de Mr.teddybear ici.


Publié le