« Pierre & Marie »
(French Toast)

Ca change des disques formatés ! D’où sort cette famille Curie ? Apparemment de la réunion de Pierre Bessero, un auteur prolixe (près de 25 disques), Marie Jorio et Franck Zeisel (de The Urchins). Dans ce premier disque commun, les Parisiens sont à contre-courant complet de ce qui se fait couramment. En acoustique, volontairement lo-fi because studio perso, cet éponyme de dix titres bric-à-brac et baroques passionne tout de long. Evoquant Midlake sur le pastoral « The wind » ou Syd Barrett sur l’alangui « He’s gone », le groupe fait mouche à tous les coups et surprend autant qu’il accompagne par la main. « This sin won’t win » est aussi un joyau de pop 60’s bondissante à la Brian Wilson avec ses chœurs angéliques. Mais en éternel boulimique musical, Pierre hérite aussi du glam de Lou Reed sur plusieurs pièces de choix comme « Sailors » ou « Somebody wait ». Magnifique ! myspace.com/pierretheurchins

Julien Deverre


Publié le