“La fleur de l’âge”
(Can I prod)

Inspiré par Daniel Balavoine, ce chanteur et compositeur présente un répertoire de morceaux aux textes toujours personnels, recouvrant une palette d’émotions très légères, de la joie à la nostalgie douces. Evitant l’extrême, il met de côté une sensibilité qui pourrait être profonde pour lui préférer des effervescences contenues et bien raisonnées. Il effleure quelques attitudes avec un regard compatissant ou satyrique, y compris envers lui-même. Accompagné par des guitares, des basses, un accordéon, un clavier, des percussions et une batterie, les compositions balancent entre la pop et la chanson française, avec quelques notes de rock et de swing. D’une voix poussée et parfois maniérée, il donne de l’entrain à ses textes simples mais intéressants. Axel Chill reprend le titre de Brel “Vesoul” avec élégance et utilise audacieusement la musique de James Bond pour thème dans “Les machines”. Un album de variété ordinaire. www.axelchill.net

Mélodie Oxalia


Publié le