“Je viens à toi”
(Donoprod / Mosaic)

Le regard qui scrute l’horizon… Mais à quoi peut bien penser Donoré sur la pochette de son premier album ? Il voit peut-être défiler les trente dernières années. Il se souvient sûrement de cette histoire passionnelle qui a rendu un homme à la fois fou et cocu (“Histoire banale”). Tout est mal qui finit mal, puisque l’homme en question s’est retrouvé derrière les barreaux, après avoir mis fin aux jours de sa bien-aimée. Il y a aussi cette mariée qui hésite entre son futur mari et son témoin (“La mariée”), et qui finalement opte pour… les deux ! Bref cet album renferme des histoires tragiques, cocasses ou burlesques, mais elles ont toutes un point commun : les sentiments. Lauréat du Trophée Serge Gainsbourg en 2003, Donoré partage avec élégance, douceur et charme, de petites tranches de vie. Dommage qu’il faille patienter jusqu’au huitième morceau pour sentir un peu d’allégresse. myspace.com/donore

Marilyne Clarac


Publié le