« Good as you »
(Auto-produit)

Autant dissiper immédiatement tout malentendu : ce groupe n’a aucun rapport avec le mythique collectif activiste de Prague. Ce Playmobil-là est un franc-tireur hexagonal nostalgique des années new-wave / post-punk. Son album est une pilule pour la mémoire défaillante de ceux qui auraient oublié qu’à leur début The Cure et Devo, avant de sombrer dans les clichés et l’auto-parodie, étaient les plus grands groupes du monde. C’est une baignade forcée dans une fontaine de jouvence en compagnie de Robert Smith, Mark Mothersbaugh, des B-52’s (« Candid soul »), Depeche Mode (« Stonewall 1969 »), The The (« Freedom inside ») dont on émerge à la fois vivifié et mélancolique. Tout le répertoire des 80’s y passe avec ses cordes artificielles, sons cheap, boites à rythmes, mais avec en prime un gros son et des éléments plus technoïdes qui expriment la filiation indubitable entre les synthés d’hier et l’electro d’aujourd’hui. myspace.com/plasticpeoplefr

Varsas


Publié le