s/t
(M&O Music)

Non, non, si vous pensez que c’est le premier album d’un tribute band dédié à “La petite maison dans la prairie”, vous vous trompez (si vous êtes déçu, changez de page, vous êtes indigne de lire cette chronique). A la manière des Cranberries, le groupe bordelais, qui à l’honneur d’être diffusé au Texas (ne me demandez pas comment c’est possible) délivre un rock efficace, bien mené par la voix de Tita, la fille de la bande (si vous pensez tout de suite à Renan Luce, allez vous pendre). Entre saturations écorchées et power chords bien assénées, la machine tourne bien comme il faut, avec un petit côté hard eighties qui rappellera à certains les brushings virevoltant de Bon Jovi. Des chansons en français, preuve que le groupe n’a pas honte de sa langue ; et c’est une bonne chose, preuve en est du sulfureux “Erotic”, assez pop sans être gentillet. Sans pudeur ni noirceur, un premier album pas mal du tout. myspace.com/nellyolson

Kevin Duranton


Publié le