“Monomaniacs Volume 1”
(ESL)

Sixième album pour notre groover national, et toujours aucune fausse note. Un parcours qui force le respect d’autant qu’au lieu de pondre du funk au mètre, Chris Joss a pour principe de créer un concept différent et original à chaque fois. Ce dernier LP n’échappe pas à la règle et, pour une fois, brille par son manque total d’homogénéité. Une faiblesse ? Certainement pas car le parti pris est de présenter une (fausse) compilation de singles couvrant la période 1968 /1975. Un exercice de style difficile qui permet ainsi à l’artiste de faire le tour du sujet qu’il affectionne tout en captivant l’auditeur. Il faut bien le reconnaître, Chris relève brillamment le défi et parvient à créer douze dancefloor killers imparables d’une rare diversité. Entre deep-funk, hammond-beat, sitar-psych, philly sound… toutes les couleurs funk sont passées au crible avec une maîtrise exceptionnelle par le mono maniaque de service ! myspace.com/chrisjoss

Varsas


Publié le