« Psychotiko »
(Irfan le label)

Quelle métaphore filer, quelle synesthésie convoquer pour tenter d’expliquer la musique des Brestois d’Electric Bazar Cie ? Visuelle : un patchwork de sons où chaque instrument telle une couleur primaire participe à la création d’un rendez-vous universel ! Culinaire : une tambouille à la recette secrète dont la clé est au fond d’un puits perdu dans les légendes des Monts d’Arrée, du gloubiboulrock au beurre salé ! Cinématographique : la rencontre improbable d’Emir Kusturica et Quentin Tarantino réalisant un « Underground Pulp Fiction », l’histoire de Bo Diddley dans une roulotte russe ! Philosophique : l’incomplétude ontologique du langage comme grammaire transcendantale de la surf music, du Hegels Angels Rock ! Il y a de ça, et il y a plus : il y a la scène, les voyages, le public… le rock’n’roll ! Pour le reste : « Sur ce dont on ne peut parler, il faut garder le silence. » Wittgenstein. www.electric-bazar.net

Yan Pradeau


Publié le