“A sudden change of mood”
(Sober & Gentle)

Apparu en même temps que Cocoon et sur le même label, Hey Hey My My n’a pas eu la même exposition médiatique que ses camarades. Leur style faussement dépouillé avait marqué les esprits mélomanes. Et le groupe a largement tourné dans tous les festivals qui ont du goût. C’est justement sur scène que HHMM a branché les guitares et commencé à pousser les amplis à fond. Leurs subtils tissages d’instruments et l’entrelacement des voix des deux Julien n’en prennent que plus d’intensité. Avant, c’est Neil Young, maintenant c’est Crazy Horse. Gagné par une énergie quasi punk, le groupe se laisse aller à tous les fantasmes rock de la saturation maximale aux programmations électro. Au-delà de ce penchant sonique façon Red Bull, on retrouve des arrangements hyper travaillés et des mélodies qui chatouillent le cortex pour s’incruster durablement dans les mémoires. Rock, pop, punk, “commercial”, HHMM refuse de choisir pour mieux se servir de toute la palette. myspace.com/heyheymymyband

Eric Nahon


Publié le