« Echantillodrome »
(Bax Records)

Après un premier opus plutôt réussi, Liléa revient avec douze titres résolument électro hip hop. Plus radical que dans son précédent titre, il opte ici pour un retour aux sources du hip hop, à grand renfort de scratchs et de beat à coller définitivement les points sur les i. Deux featuring diablement efficace avec Perseph One, rappeuse embauchée à Houston, Texas pour sublimer le travail de production léché du Français. Ainsi le street-style surfe sur un flow syncopé (« Same change ») ; les puristes accuseront le coup. Une recette qui tue, mixer puissance du rap US et french touch électro. Jamais trop lourd. Parfois les platines s’enflamment et hérissent leurs crocs chromés, mais jamais pour mordre ; un pari réussi. Ce CD dépasse de loin le stade de l’échantillon. myspace.com/lileanarrative

Kevin Duranton


Publié le