« Appeaux »
(YY / Discograph)

On ouvre la porte et on laisse entrer l’air frais. Le folk vous sort par les yeux ? Alors Colin Chloé est aussi acoustiquement rock que Neil Young. Le son fait du grabuge comme chez Tue-Loup ou chez Murat. Enregistré en Bretagne avec  des musiciens de Miossec et Tiersen, Colin Chloé emprunte à sa région la beauté rude des climats clairs-obscurs avec le vent qui vous requinque un macchabée. On a l’impression qu’il est toujours sur le fil, à la limite de l’écorché vif, mais chez Colin Chloé tout est maîtrisé. Ce poète ne se la raconte pas. Il chante ses histoires sans faire de fioritures, avec une écriture rêveuse et parfois militante. Sa voix, un peu rauque, pourrait parfois faire penser à un Fersen apaisé. Mais au-delà des comparaisons, c’est un nouvel artiste à l’univers singulier qui débarque. Et ce n’est pas tous les jours que cela arrive. Alors, laissez entrer l’air frais, et écoutez. www.colinchloe.com

Eric Nahon


Publié le