Le Père Noël est vraiment une ordure. Thierry Lhermitte a investi dans une société de flicage informatique. Coup de bol (?) : c’est la société choisie par l’Hadopi pour repérer les citoyens téléchargeant sur Internet des « fichiers illégaux »… Par ailleurs, quelles sont les mauvaises langues qui ont dit qu’Hadopi servirait surtout à défendre les grosses huiles de l’industrie musicale ? Bon d’accord, le chanteur de U2 Bono s’en est fait le promoteur dans une interview accordée au New York Times. Dans son laïus il évoque une décennie de souffrance pour les artistes à cause du « vol » de fichiers sur le Net. Ce grand homme aspire au bien-être pour tous, il souhaite donc aux artistes une destinée identique à la sienne au sein de l’aristocratie musicale avec les royalties adéquates. De même, en domiciliant la société gestionnaire des droits de U2 aux Pays-Bas, où la fiscalité est négociable pour ses riches immigrés, il se rebelle contre l’argent dilapidé par les états pour remonter la finance internationale.

Publié le