Sheraf« No gatecrasher »
(Porc Epic)

Sur son premier album, sorti en 2004, on avait pu apprécier une électronica céleste. Sheraf, toujours un projet solo en provenance du Havre, a pris le temps de créer ses nouvelles compositions. Pour les enregistrer, il a fait appel à plusieurs complices de la scène de Haute Normandie (Tokyo / Overtones, Maarten et Naïma, notamment) et invité aussi la voix de Marielle Martin (chanteuse des perdus de vue Playdoh) sur deux titres. Dès les premières notes de clavier, le multi-instrumentiste invite à le rejoindre, planant déjà quelque part dans les airs… Les textures des morceaux varient, combinant diverses sonorités. Cette sorte de désert électronique façonné sur « Golden stars », ou ce « Magnolia » brumeux… Le sentiment d’ensemble reste lié à une pop électronique douce et rêveuse, et parfois, des guitares électriques transcendent aussi le voyage. myspace.com/sherafjustaboy

Béatrice Corceiro


Publié le