Boulbar« Requiem pour un champion »
(EMI)

Un beau projet étiqueté « qualité France ». On aime ou on n’aime pas. Pas de juste milieu. Boulbar raconte l’histoire de Jack Ranieri, boxeur américain qui gagne tous ses combats dans les 60’s. Mais Iron Jack tombe amoureux de la mauvaise greluche, va faire le combat de trop et va tout perdre. Et la descente aux enfers ne fait que commencer… Musicalement, on retrouve des membres de Jack the Ripper, Jil is Lucky, Zone Libre, Mendelson, Luke et Married Monk. Le résultat est aussi romantique que ça en a l’air. Ca ne surprend pas, mais ça vous enveloppe et vous emballe en un rien de temps. C’est ce « ça », mélange de mélodies efficaces et de paroles évocatrices, qui finit par vous emporter. Boulbar conçoit son « disque noir » comme un roman noir. Mais son pulp, porté par une écriture ciselée et un souffle incandescent, n’est pas un roman de gare. C’est un (beau) projet ambitieux qui mérite d’être écouté et lu avec la BD qui va avec. www.boulbar.com

Eric Nahon


Publié le