Attirail“Wilderness”
(Les Chantiers Sonores / Kwark Publishing)

On devrait leur décerner le titre de “docteurs ès-voyages”. Après nous avoir fait bourlinguer du côté de l’Orient et nous avoir enivré des sonorités d’Europe de l’Est, le divin combo nous invite cette fois à traverser l’Atlantique. Welcome in America, mais pas n’importe laquelle : celle de la conquête de l’Ouest, quand les colons craignaient encore de se faire scalper en pleine nuit par des Iroquois pas d’humeur. Ce septième album, 100% instrumental, est un délice d’inspiration débridée et de guitares folk. Banjo et percussions se la pètent petites frappes de western, flûtes et batteries jouent aux gentils indiens et méchants cow-boys (ou l’inverse). Seuls les violons résonnent parfois de la mélancolie des Balkans. On traverse les routes cahoteuses de Californie sur le dos d’un bourricot peu commode, le soleil nous brûle la nuque, on croit reconnaître Tarantino planqué sous un chapeau de gringo. On rêve, on rêve… myspace.com/lattirail

Aena Léo


Publié le