Audioclockers“Audioclockers”
(Dezordr)

Accros aux rythmes qui “breakent” en dehors des boucles rudimentaires, voici une livraison plutôt accoutumante. Tiré du bouquin de Richard Price adapté au cinéma par Spike Lee, le terme “clockers” caractérise les dealers des ghettos américains. Nos Frenchies, eux, fourguent de la came audiophile, cracks des rythmes cliniques. Un featuring vocal différent apparaît quasiment sur chaque morceau, recruté dans l’underground de grande classe. Comme le quartier à défendre pour un dealer, les flows ne lâchent rien. Si un sample de Mulatu Astatke s’emprunte joliment sur la première piste, les voies suivantes se révèlent plutôt abruptes. Les Américains à la tension minimaliste Turtle Handz jouent de la menace sur un rythme drum’n’bass acéré. Pour autant, les grosses frappes DJ Blat X et Dtracks ne dédaignent pas les pauses romantiques mi-soul, mi-trip-hop avec la demoiselle LO’s. myspace.com/dtracks

Vincent Michaud


Publié le